Nos valeurs fondatrices

Laissons une personne accueillie à « L'Arche à Cognac » depuis septembre 1975 nous en parler bien simplement.

 « Avant j'avais peur, je n'étais pas bien traitée, je n'étais pas accueillie, pas acceptée, ça n'était pas une vie... »

A l'Arche, nous proposons un lieu de vie, où l'on est accueilli et accepté, dans toutes nos différences.

 « En arrivant à l'Arche j'ai trouvé un travail. Je gagne de l'argent, je peux m'acheter des choses, c'est mon argent.
Dans le travail, il y a des gens qui m'ont beaucoup aidée, je peux parler avec eux et je suis écoutée. »

Chacun à travers un travail ou une activité trouve épanouissement et dignité. Chacun est appelé à reconnaître et développer ses capacités.

« Au foyer, on se fait des cadeaux (avant j'en avais pas). On peut s'entendre avec les autres. Quand je tombe, on m'aide à me relever. Parfois on se taquine.
A l'Arche, on me fait confiance. Ce que j'aime au foyer, c'est le calme. »

A travers des évènements et les relations de la vie quotidienne, nous partageons les joies et les difficultés de la vie ensemble.
Chacun est reconnu et accompagné afin de
trouver sa place et son équilibre.

 « La différence, c'est que maintenant on m'aime mieux. »

Chacun est amené à croître dans son propre chemin humain et spirituel.

« Vivre ensemble et grandir en humanité »
L’histoire d’une rencontre :

 

 


 

L’Arche est née en 1964, dans l’Oise, lorsque le fondateur, Jean VANIER, a proposé à Raphaël SIMI et Philippe SEUX, deux hommes ayant un handicap mental, de quitter leur établissement psychiatrique et de venir partager sa vie dans un esprit nourri par ses valeurs chrétiennes.

De cette rencontre a surgi la conviction qu’une vie ensemble pouvait être le lieu où se nouent des relations d'amitié entre les personnes avec un handicap mental et les assistants qui ont fait le choix de partager leur vie au-delà de la différence.

Depuis cette intuition, l'Arche compte aujourd'hui 26 communautés en France et 137 de par le monde, dans 36 pays sur les 5 continents.
 
Jean VANIER

Pour en savoir plus …